12 réponses

  1. Ludovic Baratier
    20 juin 2012

    bonjour

    je pense qu’il s’agit là d’une sage décision de se désendetter.

    je suis assez d’accord avec cette citation : ‘ Qui paye ses dettes s’enrichit ‘

    après je pense qu’il y a quand même quelques coups en bourse actuellement

    ludovic
    Ludovic Baratier Articles récents…Cumuler un emploi avec sa retraiteMy Profile

    Répondre

    • Alexandre
      21 juin 2012

      Je suis du même avis que toi.
      Pur la bourse, j’attends une forte baisse que j’espère cet été avec la crise de l’euro… A suivre
      Merci !

      Répondre

  2. Julien
    24 juin 2012

    Salut Alexandre,

    En fait, se désendetter est intéressant à partir du moment ou tu sais que tu ne peux pas placer ces 69000 euros sur un placement qui rapporte plus que ce que tu payes avec ton emprunt. Du coup, si ton emprunt est à un taux de 3.8%, la meilleure option est-elle de tout rembourser?
    Personnellement, j’opterais pour un compromis : 30 000 euros de désendettement, et 39 000 euros de placés sur le PEA (sur des actions donnant à coup quasiment sur plus de 5% de rendement, quitte à les renforcer en cas de baisse).
    Julien Articles récents…Pourquoi j’ai arrêté le forex après avoir fait +50%My Profile

    Répondre

    • Alexandre
      24 juin 2012

      Merci pour ta vision qui est intéressante.
      C’est vrai qu’on a opté avec mon épouse (après avoir beaucoup réfléchi) pour une option « sécuritaire ».
      A bientôt

      Répondre

  3. Alexandre
    10 juillet 2012

    Bonjour.

    La réponse se trouve dans votre stratégie d’investissement ! Placer autant d’argent en bourse est complètement fou, il pourrait quand même être intéressant de placer une petite partie dans votre PEA (moins de 10 % de la somme pour éviter une perte en capital). L’immobilier locatif pourrait être une bonne solution pour valoriser cette jolie somme mais tout dépend de votre capacité d’épargne (s’endetter encore sur 20 ans, n’est peut être pas la meilleure solution).

    Par contre rembourser le crédit de votre RP vous rendra plus libre (il n’y a plus le poids des mensualités) et une fois votre crédit terminé et votre capacité d’épargne (ou d’endettement) retrouvée, il sera toujours possible de se lancer dans le locatif.

    PS : les assurances vie ça ne paye plus assez (seul la fiscalité de cet artif est intéressant quand on a épuisé les autres possibilités).
    Alexandre Articles récents…Comment décomposer le risque d’une action ?My Profile

    Répondre

    • Alexandre
      11 juillet 2012

      Merci pour ton analyse.
      Rembourser le crédit de notre RP a effectivement été le meilleur choix pour nous. On retrouve une certaine liberté pour investir plus tard dans l’immobilier par exemple.
      @ bientôt

      Répondre

  4. Patrick
    25 juillet 2012

    Bonjour,

    je te confirme que tu as pris la bonne décision.
    Comme tu l’as fait très justement remarqué au début de ton post « 69 000 euros c’est beaucoup et peu en même temps ».
    Imagine si ton héritage avait été ne serait-ce que 2 fois plus important, la situation t’aurait amené à prendre une décision différente.
    A l’inverse, si ton héritage avait été 2 fois moins important, tu te serais peut-être posé moins de questions et tu aurais probablement conservé ton crédit.
    Ce que je veux dire, en évoquant ces 2 cas, c’est que le marché (financier, immobilier, …) nous promet des solutions toujours très attractives alors que, dans la majorité des cas, elles (les solutions) sont adaptées à des situations spécifiques et plus précises qu’on ne l’imagine.
    Le marché actions nous promet toujours des solutions attractives mais il faut posséder une somme très importante (plusieurs centaines de milliers d’euros) inadaptée in fine pour le particulier, sauf à « s’amuser si on est joueur ».
    Le marché obligataire, censé être des placements prudents, nous constatons actuellement les difficultés de la zone euros.
    Le marché immobilier actuellement, sur le locatif, trop de d’offres, à l’achat, trop cher.
    Je terminerai par : il n’y a pas que l’adage « qui paye ses dettes s’enrichit » qui s’applique mais aussi la règle suivante pour avoir un patrimoine équilibré : 30% de liquidité, 30% d’immobilier, 30% de placements financiers !
    CQFD, tu as pris la bonne décision.

    Répondre

    • Alexandre
      25 juillet 2012

      Oui, c’est vrai qu’avec un montant très supérieur (genre 150 000 €), j’aurais sans doute panaché remboursement RP avec investissement et un très inférieur (genre 10 000 €), on aurait sans doute fait différemment.
      Pour l’immobilier, j’attends de me former un peu et également que les prix baisse pour investir sur 2013-2014…
      Sur les obligations, mes connaissances sont trop limitées à ce jour. Pour le moment,Je suis en train d’expérimenter une stratégie orientée « rendement » sur des titres versant de gros dividendes.
      Merci et @bientôt

      Répondre

  5. Damien
    4 janvier 2013

    Et pourquoi pas en investir une partie dans un immeuble de rapport? Se donner un ou deux ans pour se former, apporter peut être 40k€ voir 50k€ maximum. Trouver un investissement avec un financement sur 15 ou 20 ans avec des loyers environ 15% supérieurs au crédit de façon à payer les surplus de charges, taxes etc, créer une provision pour travaux. Avec un tel apport tu peux espérer des immeubles de rapport avec +30k€ de revenus fonciers. Et lorsque le crédit sera intégralement remboursé, si tu souhaites le mener à terme, ce sera 30k€ min (je n’ai pas pris en compte la revalorisation des loyers) de revenus supplémentaires et un patrimoine intéressant. Ou peut être un second, voir un troisième investissement à faire? 🙂

    A bientôt
    Damien

    Répondre

    • Alexandre
      6 janvier 2013

      Oui c’est un piste que j’avais envisagée au départ. En même temps, pour un débutant comme moi, c’est peut-être mieux de commencer par un studio pour se faire la main et 1-2 ans plus tard, investir dans quelques chose de plus important. Qu’en penses-tu.

      Répondre

  6. Pat
    20 mars 2013

    Je me suis retrouvé un peu dans une situation similaire disons 70 K, mais j’ai décidé de ne pas rembourser mon emprunt de ma RP (un F2) car je l’ai mis en location pour louer une maison pour ma compagne et moi (les maisons sont trop cher à l’achat dans le sud pour le moment). Du coup, il me faut garder les intérêts sur mon appartement pour déduire ces charges des loyers encaissés (pas d’avantage à les rembourser plus vite). Donc la somme de 70 K, je la garde en capacité d’investissement pour un petit studio bien rentable, et de la meme manière, les intérêts de cet appart serviront à venir déduire des revenus locatifs. L’idéal serait qu’il s’auto finance.
    En ce qui te concerne, je pense que vu que tu vis dans ta RP, tu n’as pas d’avantage à avoir des intérêts sur celle ci. Difficile d’investir cet argent avec un aussi bon rendement que ton remboursement anticipé donc je dirai que tu as fait le bon choix. Par contre, il te faudra bientôt penser au meilleur moyen de faire fructifier ton argent prochainement… 😉 (tu vas bientôt être désendetté de ta RP.. que faire des nouveaux apports…)
    ps : pour les 30 % , 30 % , 30% je suis d’accord avec l’autre Patrick 🙂 mais je complémenterai avec 10 % d’or, et là CQFD 🙂
    Je reste ouvert à la discussion, je ne suis pas non plus expert en la question… ^^
    A Bientôt,
    Pat

    Répondre

    • Alexandre
      23 mars 2013

      Bonjour,
      Merci pour ton commentaire très pertinent. POur répondre sur que faire de l’argent quand j’aurais payé ma RP, je suis en train d’étudier l’acquisition d’un bien en locatif. C’est pas si simple pour moi, de me lancer.
      A bientôt

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge

Retour au début
mobile bureau