Vous avez un projet de construction de villa ou de pavillon? Attention, à partir du 1er janvier 2013, la règlementation thermique 2012 ( rt 2012 ) s’applique. Si la délivrance de votre permis de construire est prévue après cette date, vous êtes concerné. Votre maison neuve devra respecter des règles en matière de conception (étanchéité à l’air, utilisation d’une énergie renouvelable), mais aussi de résultats (efficacité énergétique, consommation d’énergie maximale). Voyons ensemble les grandes lignes de cette règlementation et les étapes pour s’y conformer.

Les objectifs du dispositif Règlementation thermique RT 2012

Cette règlementation est issue du Grenelle de l’Environnement. La réglementation thermique RT 2012, tout comme les précédentes réglementations thermiques, a pour objectif de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu’ils soient pour de l’habitation (résidentiel) ou pour tout autre usage (tertiaire).

Trois exigences de résultats pour respecter la RT 2012

La réglementation thermique 2012 est avant tout une réglementation d’objectifs et comporte 3 exigences de résultats.

  • L’efficacité énergétique du bâti

Il s’agit de solutions simples et de bon sens. Par exemple, on optimise la qualité du bâti via l’orientation au Sud, le niveau d’isolation, l’éclairage naturel…
Cette exigence est définie à l’aide du coefficient Bbiomax (besoins bioclimatiques du bâti).

  • La consommation énergétique du bâtiment
La RT 2012 impose une consommation maximale moyenne d’énergie primaire limitée à 50 kWhep/m²/an pour les constructions neuves.
Les 5 usages pris en compte dans cette consommation d’une maison neuve sont : le chauffage, la climatisation, l’éclairage artificiel, l’eau chaude sanitaire, la ventilation.
  • Le confort d’été dans les bâtiments non climatisés
La RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d’assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système de refroidissement (climatisation). Pour ces bâtiments, la réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d’une séquence de 5 jours très chauds d’été n’excède pas un seuil.
Surtout, la RT 2012 impose de recourir aux énergies renouvelables pour la production d’eau chaude sanitaire. Ainsi, la maison devra coupler l’utilisation d’une énergie traditionnelle et une énergie renouvelable.

Quelques solutions envisageables

On peut déjà orienter la maison convenablement au Sud en plaçant les pièces à vivre (salon, cuisine, etc) directement au Sud.

La végétation persistante au nord de la maison peut servir de coupe-vent, alors qu’une végétation à feuille caduque au sud peut protéger du soleil en été et laisser passer la lumière l’hiver.Bien entendu, l’isolation thermique de la maison, l’étanchéité vis à vis de l’air et le choix des matériaux jouent un grand rôle dans l’efficacité énergétique.

Enfin l’utilisation d’une énergie renouvelable (couplée à une énergie traditionnelle) comme les panneaux solaires ou photo-voltaïques est rendu nécessaire par la réglementation thermique 2012.

Les attestations

Le respect de la RT2012 sera acté par deux documents.
  • Une attestation de prise en compte de la réglementation thermique, à établir lors du dépôt du permis de construire.
  • La seconde attestation sera produite lors de l’achèvement des travaux. Elle pourra être établie par un architecte, un diagnostiqueur immobilier, un bureau de contrôle ou un organisme de certification. Elle atteste que toutes les exigences de la RT2012 sont bien vérifiées.
Enfin, Le propriétaire devra pouvoir justifier, jusqu’à trois ans après l’achèvement des travaux, de documents attestant du respect de la RT 2012.