Investir dans le vin est un nouveau mode d’investissment que je vous propose de re(découvir) aujourd’hui. Depuis toujours les amateurs de vins stockent leurs meilleures bouteilles pour qu’elles se bonifient avec le temps.

Depuis peu, le vin est devenu un investissement à la mode. Un véritable actif financier, objet de spéculation  comme une action boursière. Des grands crus ne sont plus conservés dans des caves pour être bus mais pour être revendus!

Au moment où les épargnants ont des doutes sur les banques et les placements financiers, investir dans le vin permet une diversification idéale sur un axe original.

Quels sont les principaux intérêts des placements dans le vin? A quels rendements peut-on s’attendre? Comment acheter ces actifs?  On voit tout ça maintenant !

Pourquoi investir dans le vin?

  •  Le vin est un nouvel investissement qui a connu ces derniers temps des rendements exceptionnels, bien plus élevés que la bourse. Constatez-le vous même : sur 5 ans, la valeur des crus du bordelais a progressé de plus de 100 %. Dans le même temps, le CAC baissait de 20%.

Sur le graphique ci-dessous, on voit que l’évolution récente est plus contrastée, surtout en fonction des régions :

Depuis le début 2012, le CAC a perdu 2 %, alors que l’indice Bourgogne en a gagné plus de 14%

  • A la recherche d’une diversification de son patrimoine, on peut y placer une partie de son argent, d’autant plus que le ticket d’entrée est relativement faible (quelques milliers d’euros suffisent).
  • La loi de l’offre et la demande implique un prix assez élevé (la demande des classes moyennes des pays émergents tire la consommation).
  •  Le  rayonnement international de certains grands crus réputés donne une image de solidité et de stabilité indéniable.

 Les différentes façons d’investir dans le vin

Les achats en direct
  • En primeur : chaque année, les grands crus issus des vendanges de l’année précédente sont vendus en primeur. Une occasion à saisir car on peut  y acheter des fleurons du terroir (bordelais essentiellement) à prix préférentiel. L’idée étant bien sûr de le revendre quelques années après, avec une bonne plus-value. Un conseil : si vous avez une bonne cave, achetez en primeur de très grands crus (plus de 200 € la bouteille en général).
  • Chez le producteur directement si vous habitez dans une région côtée
  • Par ventes aux enchères.  Elles permettent d’acquérir des grands millésimes assez anciens, à des prix généralement de 30 % à 50 % moins chers que par un circuit classique. Les ventes aux enchères ont lieu plusieurs fois par mois à l’hôtel Drouot à Paris,  mais également en province, plusieurs fois par semaine.

Voici une sélection de sites indiquant dates et lieux des enchères sur le vin:

- http://www.auction.fr/FR/liste_des_ventes_a_venir-p0/maisons-de-ventes-a0/vins-alcools-t82/

- http://www.gazette-drouot.com/

  •  Chez les cavistes : C’est assez classique mais si vous avez une bonne relation de proximité avec lui, votre caviste peut vous faire profiter de bonnes affaires.

Les achats au travers  d’un groupement foncier viticole ( GFV)

Le Groupement Foncier Viticole est une Société Civile immobilière, qui a pour objet la « propriété et l’administration des immeubles et droits immobiliers à destination viticole ». Le GFV  collecte des fonds auprès d’épargnants et les investit dans des parcelles viticoles.
Le ticket d’entrée est relativement faible : environ 20 000 €. Un avantage important : vous n’assumez aucun souci de gestion. La SCI gère l’investissement en faisant exploiter les vignes par un viticulteur sélectionné. Chaque année, les GFV versent à leurs porteurs de parts une fraction des loyers engrangés.

Pour acheter des partes de GFV, il faut s’intéresser de près au monde du vin, en contactant des notaires spécialisés en région (Bordeaux, Bourgogne, Pays de Loire,…), ou des conseillers en gestion de patrimoine expert de la question. Il y aussi quelques sociétés ayant pignon sur rue comme les produits de la Française AM . Au passage, je possède dans cette société des parts d’une SCPI. J’y reviendrai plus en détail dans un prochaine article.

Au travers de société spécialisées sur Internet

Certaines sociétés vous conseillent  dans vos achats, assurent  stockage , la sécurisation de vos bouteilles et la revente. On peut citer comme sites offrants ce genre de services :

Mon conseil  : comparer avant d’acheter.

Comparer les offres et les prix avec Liv-Ex.com

Sans vente pas de plus-value ! Et pour bien vendre, il faut acheter au bon prix. Utilisez ce site, pour connaître le prix actuel des bouteilles de vin (c’est indispensable avant d’investir). Après création d’un compte gratuit, vous pourrez consulter le prix des vins, tous les vins (y compris les vins étrangers).

Mon retour d’expérience avec Patriwine

En 2011, un peu par coût de tête,  nous avons investi dans le vin avec ma femme, 12 000 € sur le site Patriwine.  Ils ont été très professionnels et sérieux à toutes les étapes, y compris bien sûr dans le conseil et la constitution du patrimoine.  Après 6 mois, le rendement n’était pas spécialement au rendez-vous, ( crise des vins bordelais oblige). Nous avions un rendement proche du livret A… Au final, nous avons décidé de reprendre notre argent, ce qui a été possible mais après plusieurs semaines d’attente…Finalement le vin n’est pas si liquide :-) . Nous avons choisi d’utiliser cette somme pour rembourser une partie de notre prêt immobilier.

 

Si vous aviez des liquidités, placeriez-vous votre argent dans le vin?

_____________________________________________________________________________________________________________________________ Inscrivez-vous ci-dessous et recevez en cadeau mon livre : « 15 appli mobiles pour consommer malin»3D_consommer300px
Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter.Saisissez votre mail ci-dessous :
 
Partagez cet article !