acheter-votre-voiture-moins-chere-chez-un-concessionnaireAcheter sa voiture chez un concessionnaire est tout à fait banal.
Pourtant, passer par une concession automobile peut être un moyen d’acheter sa voiture moins chère. Une des lectrices du blog, m’a fait part il y a peu, d’une grosse remise qu’elle a pu obtenir chez son concessionnaire auto. On a déjà vu ensemble qu’on pouvait faire des économies sur son achat de véhicule par différents moyens:   via un mandataire ou via un collaborateur  d’une marque auto. En jouant sur certains aspects (souplesse et une bonne négociation), on peut espérer une ristourne de 15 % chez son concessionnaire.

La fin d’année est une très bonne période

Les fins de mois et les fins d’année en particulier sont les meilleurs moments pour acheter sa voiture. Savez-vous pourquoi?  Les concessionnaires ont des objectifs de vente à atteindre ou à dépasser. Si vous arrivez dans cette période, vous pouvez bénéficier de tarif avantageux. Nombre d’entre eux font aussi des « journées portes ouvertes »  avec des prix remisés. Certains moments creux de l’année  (comme juin ou juillet) sont assez favorables.

Comment dégoter un bon prix

Comme pour les autres achats, pensez à faire jouer la concurrence entre concessionnaires de la même marque. Vous pouvez aussi comparer des véhicules de gamme équivalente mais de marques différentes.  Tenter d’obtenir le meilleur prix en comparant.

Bien sûr, les fins de série, ou les modèles qui plaisent moins au grand public, seront les véhicules les plus remisés. Attention : pensez aussi à la revente éventuelle quelques années plus tard et aux difficultés de trouver un acheteur.

Connaître l’offre visée

Pour bien négocier sur un voiture, vous devez la  connaître.

  • Quel est le prix  catalogue du constructeur ?
  • Quelles sont les offres promotionnelles  actuelles sur le modèle ?
  • Quels sont les équipements, les finitions et les options ? etc.

Si vous avez une connaissance approfondie du modèle, vous pourrez discuter plus efficacement avec le vendeur. Vous  éviterez de vous faire « embobiner » par son discours.

Négociez !

Je vous livre quelques conseils de bons sens. Mais si c’est basique,  j’espère que certains d’entre vous apprendrons des choses. Et surtout qu’ils mettrons en application ces conseils!

  • Ne pas « dire oui » trop vite

Parfois les vendeurs vont utiliser la « technique de l’appât ». Il s’agit d’une technique de manipulation. Ils vont vous accorder tout de suite un rabais « exceptionnel » pour vous faire signer au plus vite. Ce rabais étant souvent à durée limitée. Il faut savoir dire « non » et essayer d’en obtenir plus de l’autre partie…

  • Définir vos objectifs de négociation et les séparer complètement dans la discussion

Préparer votre négociation et annoncer la couleur. SI vous achetez un véhicule neuf avec la reprise de votre ancien véhicule, il faut séparer les deux négociations :

Négocier  la reprise de votre voiture d’abord et  le prix de vente du véhicule ensuite. Une fois qu’un accord est trouvé, passez alors  à l’objectif suivant. Négocier dans un second temps le prix du véhicule

  • Soyez souple et prêts à faire des concessions

Parfois,  il sera plus faciles d’obtenir des rabais sur une finition ou une couleur que vous ne souhaitiez pas forcément avoir au début de la discussion.  Vous pouvez alors faire une concession sur ce point. Mais attention, une des règles en négociation est « pas de concessions sans contre-partie ».

Exemple d’un petit dialogue fictif  (mais très plausible):

Le vendeur :  « Je sais que vous rêviez de ce modèle en rouge. Désolé mais, il  m’est absolument impossible de vous faire un rabais  sur  ce véhicule en couleur rouge. Par contre sur la même en gris, je peux vous faire 5 % »

Vous : « Bon.. je vois.  Vous comprenez que je suis un peu  déçu..   Si dans l’hypothèse où je vous la prends en gris, êtes vous prêt à faire un petit effort dans mon sens afin que nous trouvions un accord? Si je vous la prends en gris, Êtes-vous prêt à baisser le tarif de 15 % ? »

– etc..

  • Il n’y a pas que le prix

Pensez aussi que vous pouvez négociez autre chose que le tarif. Par exemple, vous pouvez demander une extension de garantie gratuite ou bien des options diverses sur la voiture, etc.

  • Soignez votre attitude

Personnellement, j’ai toujours obtenu des succès en négociation en ayant une attitude souriante et courtoise. C’est vrai qu’il y a souvent une sorte de tension au fil de la discussion. Cette tension doit être dépassée. Il convient de ne jamais être agressif.

j’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à le partager sur Facebook, Twitter ou à écrire vos commentaires ci-dessous!

_____________________________________________________________________________________________________________________________ Inscrivez-vous ci-dessous et recevez en cadeau mon livre : « 15 appli mobiles pour consommer malin»3D_consommer300px
Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter.Saisissez votre mail ci-dessous :
 
Partagez cet article !